Installation du gaz domestique: demande et procédure

Le gaz est une ressource utilisée à de nombreuses fins. Dans les domiciles, il est utilisé essentiellement en cuisine. Il sert aussi au fonctionnement de certains appareils domestiques. Et donc, lorsque vous entrez en possession d'une nouvelle maison ou d'un local à usage professionnel, l'installation d'un compteur gaz est bien plus qu'une simple formalité, c'est une nécessité. Viendra ensuite le moment de choisir une offre et un fournisseur (vous pouvez d'ores-et-déjà consulter ce comparatif par exemple.)

En France, les travaux d'installation du gaz se font exclusivement par des fournisseurs de gaz, à la demande du client. Cela sous-entend que ce dernier doit adresser à l'autorité en charge de la distribution du gaz en France, une demande installation compteur gaz. De plus, la pose du compteur de gaz serait tout simplement impossible si le fournisseur ne procède pas préalablement à un raccordement du logement au réseau de distribution du gaz. Cette démarche peut être initiée soit par le fournisseur de gaz, soit par le client lui-même.

La question est donc celle de savoir : quelles sont les formalités qui entourent cette demande installation compteur gaz ? Comment se fait-le raccordement et quelles sont les charges inhérentes à l'installation du gaz dans une maison nouvellement construite ? Cet article vous détaillera toutes les informations en rapport avec l'installation d'un compteur de gaz.

gaz, compteur, demande

Demande d'installation d'un compteur de gaz : ce qu'il faut savoir

La demande d'installation d'un compteur de gaz peut être initiée soit le client lui-même, soit par un fournisseur de gaz. Très souvent, les consommateurs préfèrent léguer cette tâche à l'opérateur auquel ils ont fait appel. Mais dans certains cas, ils le font eux même. Cette demande se fait directement en ligne sur le site de GrDF. Une fois sur cette plateforme, le demandeur devra remplir un formulaire en fournissant un certain nombre d'informations. Une fois la demande transmise, le fournisseur adressera une proposition financière et technique au demandeur, qui fera office de devis. Si celui-ci valide le devis, il devra le notifier au fournisseur dans un délai perçu à l'avance. Et c'est seulement à partir de ce moment que les travaux pourront réellement commencer.

Formulaire en ligne

Lorsque le consommateur se rend sur le site de GrDF pour transmettre sa demande d'installation compteur de gaz dans sa maison, il tombe directement sur un formulaire de demande d'installation d'un compteur de gaz à remplir. Il devra fournir des données en rapport avec la situation géographique du domicile à raccorder. Il devra aussi renseigner ses coordonnées ainsi que le type de raccordement souhaité.

Notez que le demandeur a la possibilité de suivre le traitement de son dossier, mais aussi de le modifier. Une fois la demande transmise, le fournisseur devra établir et transmettre le devis au client.

Etablissement et transmission de la proposition technique et financière

Après avoir étudié votre dossier, GrDF le transmettra à l'un de ses experts pour étudier la faisabilité des travaux. Le but de cette étude est justement de déterminer si les travaux de raccordement sont oui ou non faisables, mais aussi de définir les contraintes éventuelles auxquelles le gestionnaire pourrait être confronté lors de l'exécution desdits travaux. Il tient compte de la nature du terrain sur lequel le logement a été bâti, de la distance qui sépare la maison à raccorder au réseau de gaz existant et de la nature et de l'ampleur des travaux à effectuer.

Après avoir étudié le dossier, GrDF établit par la suite une proposition technique et financière, qui tarifie chacune des tâches à effectuer. Une fois que cette proposition est transmise au demandeur, il devra donner sa réponse dans un délai de trois mois à compter de la date de transmission du devis. Ainsi, si le client valide le devis, tout ce qu'il a à faire c'est de retourner la proposition signée, accompagnée d'un acompte de 50% du montant demandé. Ce n'est qu'à partir de ce moment que les travaux d'installation du compteur de gaz dans le local peuvent effectivement être entamés.

Les travaux de raccordement proprement dits

Avant de poser le compteur de gaz, il est impératif de raccorder le logement à un réseau de gaz déjà existant. En termes plus simples, le raccordement est une opération qui consiste justement à rattacher/connecter une maison nouvellement construite au réseau national de distribution du gaz. Ces travaux peuvent être faits soit par GrDF soit par un fournisseur alternatif de gaz.

Dans certains cas, le raccordement est effectué au moment de la construction de la maison. Mais si ce n'est pas votre cas, vous devez en faire la demande. Les travaux de raccordement et de pose du compteur de gaz ne sont pas gratuits. Ils ont un coût dont chaque demandeur devra s'acquitter.

Tarifs d'installation d'un compteur de gaz

Avant toute chose, il est important de préciser que les travaux de raccordement ne sont pas les mêmes dans toutes les maisons. Et donc, les tarifs varient en fonction de plusieurs critères notamment la taille du domicile, la distance avec le centre de partage, etc.

Il est donc assez compliqué de déterminer avec exactitude le budget nécessaire pour le raccordement d'une maison. Tant qu'un spécialiste de la question n'a pas étudié le sujet, cela reste une incertitude pour le consommateur. Généralement, le client (locataire ou propriétaire) doit prévoir entre 400 et 1000 euros pour l'installation d'un compteur de gaz dans une nouvelle maison. Toutefois, si vous avez prévu de réaliser des travaux supplémentaires, vous devrez aussi prévoir une somme d'argent en plus. Entre 100 et 200 euros par exemple pour les travaux d'encastrement du compteur dans le mur.

En règle générale la demande d'installation du compteur de gaz est la phase qui précède les travaux proprement dits. Selon qu'elle soit faite par le fournisseur ou le consommateur, le procédé est différent.

Réponses à quelques questions essentielles

Le raccordement et l'installation d'un compteur de gaz est une question à ne pas prendre à la légère. En plus des formalités d'usage, le nouveau consommateur doit considérer certains autres critères. Cette foire aux questions vous aidera certainement à y voir plus clair.

Est-ce possible pour un consommateur d'ouvrir lui-même son compteur de gaz ?

Eh bien, la réponse à cette question est un éternel non. L'ouverture d'un compteur de gaz peut être effectuée uniquement par le gestionnaire du réseau de gaz, et ce à la demande spécifique du fournisseur. C'est le gestionnaire qui est en charge de tous les travaux en rapport avec la pose d'un compteur de gaz et donc, si votre compteur est bloqué, vous ne devez le rouvrir vous-même sous aucun prétexte. Si vous essayez, cela sera considéré comme une fraude en plus de tous les risques présents.

Que devez-vous faire en cas de problèmes avec votre compteur ?

Tous les problèmes que vous rencontrerez avec votre compteur de gaz devront été gérés uniquement par GrDF. Et donc, en cas de nécessité, vous devez contacter le numéro d'urgence réservé à cet effet. Il s'agit du 0 800 47 33 33.

Comment procéder en cas de compteur défectueux ?

Les pannes de compteurs de gaz sont quasiment inévitables. Alors, si au bout d'un certain temps vous vous rendez compte que votre compteur tourne anormalement vite ou alors qu'il ne tourne pas assez vite, vous devez immédiatement contacter GrDF au numéro ci-dessus mentionné. Expliquez votre problème dans les détails et une fois toutes les vérifications de votre consommation effectuées, un technicien viendra dépanner le compteur, ou le remplacer.

Pour en savoir plus sur les modalités et la législation en vigueur, veuillez cliquer .