Procédure installation d'un compteur électrique de chantier

Rien de plus utile dans un chantier (ou sur la construction d'une maison neuve) qu'une source d'énergie pour les diverses manoeuvres. L'électricité est l'énergie la plus utilisée dans la réalisation des travaux de chantier. Il est donc important d'installer un compteur d'électricité sur un chantier et de penser au branchement électrique sur le compteur de chantier. L'installation d'un compteur dans un chantier permet de bénéficier d'une fourniture électrique sans pour autant souscrire à un abonnement. Pour installera un compteur électrique chantier, plusieurs démarches doivent être entreprises. Ces démarches varient selon la durée du raccordement. Il existe donc des compteurs à durée courte (moins de 28 jours) et des compteurs à durée longue. En fonction des cas, le prix varie entre 60 et 250 Euros. Mais la véritable question est la suivante : quelle est la procédure d'installation d'un compteur d'électricité dans un chantier ? Et qui est en charge de cette opération ?

installation, électricité, chantier

Procédure d'installation d'un compteur d'électricité dans un chantier

La procédure d'installation d'un compteur d'électricité de chantier commence par la détermination des besoins réels en énergie pour les travaux à effectuer. En fonction de la durée du branchement, la procédure change. Voici donc les étapes à suivre :

Déterminer les besoins réels en électricité des travaux du chantier

Cette étape vous permettra d'assembler tous les éléments nécessaires à la souscription d'un contrat. Ces informations doivent être transmises au fournisseur d'électricité ou directement au gestionnaire du réseau de distribution ENEDIS pour étude. Le dossier à fournir devra contenir les données et renseignements suivants : - La puissance du compteur requise en kVA
- Le type de branchement demandé pour l'installation temporaire : lignes bifilaires ou multiples - La date de pose et d'enlèvement du compteur électrique de chantier ainsi que la durée espaçant les deux dates. Notez que la durée du branchement ne doit pas excéder un an
- L'emplacement exact du site ou à défaut l'adresse la plus proche
- Les moyens permettant de contacter le demandeur à savoir adresse électronique et/ou un numéro de téléphone
- L'adresse à laquelle doit être envoyée la facture du raccordement provisoire.

Une fois le dossier transmis, la prochaine étape est celle de la signature du contrat.

Souscrire au contrat de raccordement

La souscription se fait en deux temps, selon la durée souhaitée du branchement.

Branchement provisoire de courte durée

Dans le cas de l'installation d'un compteur d'électricité chantier d'une durée de moins de 28 jours, le type de compteur utilisé est un compteur provisoire. En règle générale ce type de compteur est utilisé pour des chantiers légers ou lors de travaux de déménagement. Une demande de raccordement de courte durée est adressée au gestionnaire du réseau de distribution d'électricité. Deux options s'offrent au client : il peut contacter un fournisseur pour qu'il s'occupe lui-même des démarches auprès du gestionnaire du réseau ou à défaut il peut contacter directement le gestionnaire de réseau de distribution d'électricité, en lui précisant le nom du fournisseur d'électricité choisi.

Pour ce type de raccordement, EDF est généralement le seul fournisseur à proposer des offres de fourniture d'électricité.

Branchement provisoire de plus de 28 jours

Ce type de branchement concerne généralement les chantiers de construction. Pour ce type de branchement, la demande est déposée directement auprès du fournisseur, qui contactera à son tour le gestionnaire du réseau pour la suite de la démarche. Le demandeur doit signer une lettre d'engagement indiquant la puissance de l'installation ainsi que la durée de l'installation. Cette lettre est indispensable pour la réalisation du raccordement provisoire. Ici, c'est le prestataire d'énergie qui joue le rôle d'intermédiaire entre le demandeur et le gestionnaire du réseau de distribution nationale d'énergie. Un raccordement de longue durée peut être prolongé, sans toutefois pouvoir excéder un an, sauf cas exceptionnels.

Qui procède à l'installation d'un dompteur électrique dans un chantier ?

L'installation d'un compteur électrique (principal ou secondaire) dans un chantier se fait uniquement par le gestionnaire du réseau de distribution électrique, indépendamment du fait qu'il s'agisse d'un compteur de courte ou de longue durée. Toutefois, en cas de demande de raccordement provisoire, c'est le fournisseur qui adresse la demande au gestionnaire et pas le consommateur. Il est aussi possible de faire la demande directement auprès d'Enedis.

Quel est le cout d'installation d'un compteur de chantier ?

Le compteur de chantier est un équipement loué par le fournisseur d'électricité. Les tarifs de location de ce compteur varient en fonction de la puissance requise et de la durée des travaux. Aussi, le coût de l'installation tient compte des caractéristiques du chantier. Ainsi, il sera moins cher dans le cas où le chantier est déjà équipé de toutes les installations nécessaires. En fonction de la nature du chantier le demandeur devra prévoir : - 155,04 euro TTC pour une opération groupée d'installation d'un compteur provisoire sur un terrain nu
- 258,40 euro TTC pour une opération isolée de branchement d'un compteur non permanent sur un terrain nu
- 115,83 euro TTC pour une opération groupée de raccordement temporaire sur un terrain semi-équipé aussi appelé terrain non fixe
- 193,06 euro TTC pour une installation isolée d'un compteur de chantier sur un terrain semi-équipé
- 65,23 euro TTC pour une opération groupée de branchement temporaire sur un terrain fixe
- 108,70 euro TTC pour une installation isolée de compteur provisoire sur un terrain pré-équipé.

Le cout dépend-il du fournisseur ?

Peu importe le fournisseur choisi par le client, le tarif d'une prestation Enedis reste inchangé. Pour les opérations non forfaitaires, le gestionnaire établira préalablement un devis qu'il présentera au client pour validation.

À quoi correspondent les frais d'ouverture d'un compteur d'électricité chantier ?

Les coûts d'installation d'un compteur électrique de chantier sont la somme d'une partie forfaitaire et d'une partie fluctuant selon les tâches (pouvant être requises pour l'extension du réseau de distribution nationale). Ces coûts représentent les frais de raccordement temporaire.

  • de la mise en service du compteur
  • de dé-raccordement
  • de résiliation du contrat d'ouverture de compteur provisoire.

Quel sont les avantages du contrat d'électricité provisoire ?

La praticité du service demeure le principal avantage d'un contrat d'électricité provisoire. En effet, il permet d'accéder à l'électricité sans avoir à souscrire à une offre d'abonnement chez un fournisseur d'énergie. De plus, EDF se charge de toutes les formalités administratives. C'est EDF qui se chargera de transmettre votre dossier à ENEDIS, qui contactera le demandeur sous 48 heures. Cet appel aura pour but de conclure des termes du contrat (date d'intervention sur le chantier essentiellement). Avec ce genre de contrat, il est possible de prétendre à un tarif règlementé pour la fourniture d'électricité avec une basse tension (inférieure ou égale à 36kVA). En effet, un tarif avantageux est proposé aux clients demandeurs d'un raccordement provisoire en basse tension. De plus, l'offre est simple. Pour la fourniture et l'acheminement de l'électricité, vous pouvez bénéficier d'un seul et unique contrat ainsi que d'une seule facture. Pas besoin de s'encombrer de toute la paperasse. De plus, pour que vous soyez plus tranquilles, vous pouvez régler la totalité des frais liés à la fourniture de l'électricité dès votre premier paiement. Toutefois, vous devez savoir que ceci est plus avantageux lorsqu'il s'agit de branchements provisoires supérieurs à 28 jours.

L'installation d'un compteur d'électricité sur un chantier et le branchement sont des opérations parfaitement reglementées. Qu'il s'agissse d'une demande provisoire de courte ou de longue durée, une demande de raccordement doit être adressée au gestionnaire du réseau de distribution (ENEDIS). En fonction de la durée des travaux, les tarifs varieront. Ainsi, le client pourra payer entre 60 et 250 Euros, selon qu'il s'agisse d'un contrat à courte ou à longue durée. Toutefois, le contrat d'installation d'un compteur provisoire présente certains avantages pour le demandeur. C'est un service pratique, qui règlementé et aux tarifs abordables.

Vous aurez de plus amples informations à travers ce site .