Que savoir sur l'installation compteur électrique secondaire

L'installation compteur électrique secondaire peut s'avérer judicieux si vous souhaitez suivre de près la consommation d'énergie de chacune des pièces de votre maison. Il se peut aussi que vous ayez des locataires ou des colocataires qui devront payer chacun les dépenses en électricité qu'ils auront effectuées. Il existe de même que lors de l'installation du compteur principal, des procédures à respecter afin d'être possesseur de ce dispositif.

Installation compteur électrique secondaire, compteur divisionnaire, compteur électriq

À quoi renvoie l'installation compteur électrique secondaire ?

Un compteur électrique secondaire est un sous-compteur qui vous permet de chiffrer la consommation en énergie d'une partie précise de votre maison ou d'un local sous-jacent. C'est un appareil qui s'avère nécessaire lorsqu'on est propriétaire et qu'on connecte des locataires via son compteur principal. Vous êtes alors à même de relever avec exactitude ce qu'ils ont consommé au cours d'un mois. Il faut noter que la revente d'électricité est fortement prohibée sur le territoire français. Il vous est donc impossible de faire payer un de vos locataires sur la consommation relevée sur votre contrat. Cependant, dans le cadre d'une maison locative saisonnière, vous pouvez vous baser sur ce genre de procédé pour facturer vos clients. Toujours est-il qu'il vaudrait mieux se renseigner avant de prendre cette initiative. N'hésitez pas à contacter le service client d'Enedis ou de votre fournisseur d'énergie pour obtenir tous les renseignements nécessaires.

Installation compteur électrique secondaire, compteur divisionnaire, compteur électriq

Que faut-il pour effectuer la pose d'un compteur électrique secondaire ?

Le matériel à prévoir

Bon à savoir : Contrairement au compteur principal qui est la propriété privée d'Enedis, votre compteur divisionnaire vous appartient. Vous pouvez donc l'installer vous-même si vous possédez des connaissances en la matière ou laissez le soin à un technicien de le faire pour vous. Dans tous les cas il vous faudra avoir un matériel adéquat pour pouvoir y parvenir :

  • Un sous-compteur compatible avec votre tableau électrique
  • Des pinces à dénuder
  • Des fils électriques
  • Des pinces électriques

La procédure à suivre

Il serait sage de notre part de vous dire de simplement avoir recours aux services d'un électricien aguerri. Cependant, si vous vous sentez capable de le faire vous-même, nous vous recommandons de suivre ces quelques étapes qui vous guideront jusqu'à la fin de l'installation du compteur électrique secondaire.

Prenez soin de lire la notice

Vous me direz certainement que vous avez de l'expérience et qu'il ne sert à rien de lire la notice car vous savez parfaitement ce que vous faites. Cependant gardez à l'esprit que tous les dispositifs peuvent sembler pareils mais ne le sont pas au fond. Il y a toujours de petites différences qui font la spécificité de chacun. Ça ne vous prendra que quelques minutes mais ça pourrait vous aider à éviter le pire.

Connectez votre compteur divisionnaire

Premier réflexe à avoir : couper l'alimentation générale afin d'écarter tout risque d'électrocution. Ensuite respectez scrupuleusement le plan de branchement du compteur électrique suivant la norme NF C15-100 : - Un fil neutre relie le compteur secondaire au neutre de l'alimentation principal - Un fil neutre connecte le compteur divisionnaire au tableau électrique. - Un fil de phase unit le dispositif secondaire à la phase de l'alimentation du compteur principal - Un fil de phase connecte le sous-compteur à la phase du tableau électrique.

Effectuez la vérification du bon fonctionnement de votre dispositif

Si vous êtes certain d'avoir correctement branché votre compteur secondaire, il vous suffit de redémarrer votre dispositif principal. Normalement, le divisionnaire devrait signaler qu'il est actif. Vous pouvez afin de vous rassurer, mettre en fonction un appareil qui consomme beaucoup d'électricité à l'instar du chauffage.

Le prix d'achat d'un compteur électrique secondaire

Le coût d'installation compteur électrique secondaire est fonction du prix d'acquisition du matériel nécessaire pour le branchement et de la main-d'oeuvre.

Le prix du compteur divisionnaire

Les offres proposées dans le marché situent le prix d'un compteur divisionnaire entre 25 et 100 Euros. Tout dépend de votre préférence et de ce que vous attendez de cet équipement. Il en existe une multitude qui compte chacun ses caractéristiques. Tout compte fait, il vous suffit d'acheter un dispositif compatible avec votre tableau électrique et qui peut être remis à zéro au besoin. Certains compteurs secondaires comportent également un voyant lumineux qui vous signale qu'ils fonctionnent correctement. Ajouté à cela, vous aurez à débourser près de 50 Euros supplémentaires pour acquérir des fils électriques, des pinces et les gants de protection.

Le coût de la main-d'oeuvre

La meilleure solution est de faire appel à un électricien qui saura mieux ce qu'il y a lieu de faire pour installer correctement un compteur secondaire. Les prix varient d'un technicien à un autre. Vous devrez compter entre 100 et 200 Euros selon l'expertise et la notoriété du professionnel que vous contacterez. Prenez donc la peine de demander un devis gratuit en amont afin de savoir clairement ce que vous allez devoir dépenser pour effectuer ces travaux.

Avez-vous besoin d'installer tout un tableau électrique divisionnaire ?

En réalité tout dépend de vous et du technicien que vous allez engager. Il se peut qu'il soit nécessaire d'effectuer des travaux conséquents (comme sur les chantiers) en rapport avec les besoins énergétiques de la pièce où vous souhaitez installer un compteur secondaire. En effet, certains électriciens préfèrent opter pour un tableau électrique divisionnaire. Plusieurs raisons peuvent être évoquées :

  • Les besoins en électricité du local à desservir (ou les futurs besoins pour une maison en construction). Il peut s'agir du chauffe-eau, du chauffage, des réfrigérateurs etc. Ce qui est le cas dans les maisons locatives saisonnières par exemple.
  • La distance entre le tableau électrique principal et le local qui doit subir l'installation compteur électrique secondaire. En fait, il peut être assez délicat de monter le nouveau compteur sur le même tableau que le principal. Il devient dans ce cas préférable de créer un nouveau tableau qui permettra au compteur divisionnaire de fonctionner de façon efficiente.

  • Une fois de plus, nous vous recommandons de faire appel aux services d'un professionnel qui saura mieux vous conseiller par rapport au choix à faire. Pour en savoir plus sur l'installation d'un compteur électrique secondaire, vous pouvez vous connecter à travers ce site.